The Knowing, ou la bible pour les nuls

Publié le par Cyprien Dignoire

Pour commencer dignement ce blog, il fallait forcément quelque chose qui puisse marquer quelque peu les esprits. Une sorte de gros gateau cinématographique en guise de gouter d'ouverture.

Et quoi de mieux pour ouvrir le bal qu'une bonne grosse pinata !

Le dernier rejeton de sieur Alex Proyas, ex réalisateur original (The Crow, Dark City...) reconverti depuis dans les adaptations faciles pour gros studios un peu patauds (le pas trop ancien, et surtout pas très bon I, Robot), est, plus qu'un gâteau ou un quelconque cheval de tissus gavé de bonbons, une sorte de grosse tarte à la crème.
Une tarte au beurre et à la chantilly, grasse, lourde et indigeste.

Mais trève de métaphores culinaires douteuses, et attaquons nous au film à proprement parler.

Le principe du film est simple, en 1959, des élèves qu'une école primaire américaine (oui, c'est un film catastrophe, donc ça se passe forcément aux états unis) dessinent leur vision du monde dans 50 ans, et l'enferment dans une "capsule temporelle" destinée à être exhumée dans 50 ans par d'autres enfants de leur âge.
Seulement voilà, une petite fille apparement vaguement perturbée ne dessine rien, mais recouvre sa page de chiffres. Bien entendu, c'est le fils de notre bon héros bon père de famille bon professeur au MIT dont la femme est morte, (vous pouvez reprendre votre souffle) que cette page arrive.

Et là, le grand n'importe quoi commence. Notre cher professeur découvre, un soir d'ivresse (détail important, puisque si il n'avait pas bu, il n'aurait probablement rien capté au super message caché), qu'un bout de ces chiffres forme  la date des attentats du 11 septembre. Sentiment patriotique oblige, il se fait un devoir de déchiffrer le reste le page, pour découvrir que c'est en réalité la liste de toutes les catastrophes survenues ces 50 dernières années, avec en bonus le nombre de morts à chaque fois.

S'ensuit une sorte de simili enquête complètement tordue (Nicolas Cage se rend compte qu'il s'est trompé dans ses calculs sur les éruptions solaires, corrige son erreur en 2 à 3 secondes pour arriver à la conclusion que la fin de monde est pour demain), doublée d'un message religieux douteux asséné pendant 2h non stop, pour finir dans une immense explosion de métaphore biblique totalement indigeste, ou on retrouve en vrac le jardin d'eden, l'arche de Noé, et même la victoire de la religion sur la science...

Par respect pour leurs familles, je n'évoquerais pas le jeu d'acteur de la totalité du casting, ni les effets numériques probablement réalisés par un enfant de 5 ans aveugle et manchot.

Bref, et pour conclure ce long pamphlet plus descriptif que critique (mais au final, pour ce genre de films c'est presque plus parlant), je déconseille clairement de payer le moindre centime pour voir ce... enfin ça quoi. C'est tout au plus, et en étant particulièrement magnanime, un bon bruit de fond pour faire la sieste, la B.O m'ayant tellement marqué que je me demande toujours si elle existe.

Sur ce, n'hésitez pas à me critiquer, car la critique n'est rien sans critique.

Amen !

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article

Claire 24/08/2009 13:51

Hélas j'avais déjà vu le film (sur clef USB) avant de lire ta critique...

Il me semble que tu oublis de parler de ce moment magique et plein d'émotions qu'est le crash de l'avion soit comment dépenser un maximum d'argent pour un minimum d'effets, de l'arrivée d'extras terrestres qui offrent des lapins blancs aux enfants et de l'histoire d'amour naissante entre la mère de famille super chiante et le papa super héro!

Ce que place effectivement ce truc dans la catégorie de .... Je sais toujours pas j'y pense et on en reparle.

Sinon pour la critique de critique tu as un peu "spoilé" le film, pour celui la je t'en veux pas mais pour les bons, attention (sinon quand je rentre ma vengeance sera terrible(bon il est également vrai que je viens de finir le "spoilage" en beauté, mais on se refait pas)!!

Et une dernière remarque, tu devrais regarder le film avec les commentaires réalisateur, plus le making off, les commentaires acteurs, revue de presse enfin une vraie recherche, pour comprendre ce qui nous mène à ça...

Autre question tu as vu le film en VO ou VF?

Petit défi pour le cypri, pourrais tu t'attaquer au "prophète" à ça sortie (mercredi) je pense, car d'ici je pourrai pas le voir tout de suite... Et une critique de la palme d'or 2009, beau défi!!